Créer un site internet

PORT DE MALAGA

Imageresizer
C malaga
Spain malaga city overview and beach

A Map of central Malaga with ferry port and Malagueta beach.

Malaga map, Andalusia, Spain

Some of Malaga's modest attractions

33 - Alcazaba (with track leading to up Castillo de Gibralfaro).

19 - Municipal Museum.

24 - Plaza de Toros.

17 - Roman Theatre.

22 - Town Hall.

25 - Palacio de la Aduana.

16 - Picasso Museum.

6 - Plaza de la Constitucion.

13 - Palacio Episcopal.

The yellow stretch at bottom right is Malagueta beach.

A short drive out of Malaga (47kms) gets you to quite interesting, ancient Antequera town and good walks nearby in El Torcal Natural Park.

 

Malaga to Madrid: 537 kms. By fast train about2.5 hours.
to Sevilla: 216 kms. By train or car/bus about 2.5 hours.
to Granada: 127 kms. No train. By car/bus about 1.5 hours.
to Cordoba: 169 kms. By train or car/bus about 2 hours.
to Ronda: 102 kms. By train (change trains) at least 2 hours or by car/bus about 1.4 hours.
to Mijas: 35 kms. No train. By car about 30 minutes.
to Torremolinos : 16 kms. By bus (Portillo Autobus is good) or car about .5 hour.

Carnet d'escale MALAGA d'ERICAT1505 de VF

Extrait du reportage de l'escale d'un membre de VF le 02/04/11 sur le MSC POESIA

(Merci pour ce reportage à Ericat1505)

 

Le temps était ensoleillé. Température oscillant entre 15 et 26 ° C.

Le bateau a accosté au port de Malaga (quai Attraque Norte) pour 13 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 20h30 pour un départ programmé à 21 h. Le départ a eu lieu dans les faits vers 21h15 car 2 personnes n'étaient pas au rendez-vous. Après plusieurs annonces appelant les personnes sur le bateau (au cas ou leur renregistrement à bord aurait faili), le bateau a largué les amarres et commencé les manoeuvres pour quitter le port à 21h05. Un taxi est arrivé à vive allure et le bateau s'est de nouveau amarré. Les personnes sont arrivés en courant et ont pu monté à bord in extremis par la passerelle d'urgence.

Temps d'escale : 7h30

Plan de situation :

Navette MSC et transport :

Des navettes MSC étaient proposées pour atteindre le début de la ville avec une indication de 10 mn comme durée de trajet en bus (Tarif 6 € par adulte et par enfant). Un départ prévu toutes les 15 minutes, dernier bus navire-ville à 19h et dernier bus ville-navire à 20h.

Nous avons fait ce parcours en 20 minutes à pied, que du plat, tout en flanant vraiment à observer les bateaux (à noter que vu l'attente pour obtenir une place dans les bus, nous sommes arrivés quasi en même temps que des personnes qui attendaient pour monter dans le bus au moment ou nous sommes partis). Ci-joint une photo de loin pour voir un aperçu du trajet jusqu'à la plaza de la Marina. Pour vous situer sur un plan, la place en forme d'étoile est la Plaza de toros de la Malagueta, la plaza de la marina étant situé à l'autre bout de la rangée d'arbres.

 

Un point d'information (équivalent de nos offices de tourisme) se trouve sur cette plaza et vous trouvez également des bus panoramiques (nous n'avons malheureusement pas relevés les tarifs).

Commerce

Les magasins de Malaga sont normalement ouverts de 10h à 13h30 et de 17h à 21h. Il y a un supermarché SUPERSOL situé dans la calle Atarazanas sir le besoin en bouteille d'eau se fait ressentir (17 centimes la bouteille). Il est ouvert de 9h à 14h30 puis de 17h à 21h. Nous n'avons pas eu de problème pour conserver notre eau lorsque nous sommes remontés sur le bateau. Des croisièristes ont pu conserver également de la sangria car elle était en tetrabrick et non dans une bouteille de verre.

Le centre ville ancien situé autour de la cathédrale est essentiellement rempli de restaurants et cafés qui restent ouvert tout le temps de notre présence à Malaga. Dans la calle Granada, vous pourrez passer devant le restaurant de l'acteur Antonio Banderas (photo 5) ou les groupies sont là dans l'espoir de l'apercevoir. Lorsque nous étions à Malaga, le festival du cinéma se tenait. En règle générale, l'acteur y est présent mais, selon les derniers potins, il semblerait qu'il n'y descendra qu'à Paques

Les boutiques, fermées jusqu'à 17h sont situées principalement sur la calle Larios et la calle Nueva, la rue parallèle. Ces deux rues sont les principales rues commerçantes pour les chaussures et les vêtements. Le marché central d'Atarazenas était quant à lui fermé au moment de notre passage.

Promenade botanique

Toute l'allée d'arbres que vous apercevez est en fait un petit paradis botanique ou vous pouvez flaner pour découvrir une végétation luxuriante. L'odeur ennivrante des orangers enchante encore mon odorat. Première rencontre avec des mendiantes qui vous demande la charité en vous forçant à accepter des fleurs cueillies sauvagement dans ce lieu magnifique. Aux abords de ce jardin, vous trouverez des calèches qui vous proposent une visite d'1 heure dans la ville pour 30 € par personne !!!

 

ALCAZABA et GILBRAFARO

Alcazaba et Gibralfaro sont d’anciennes forteresses militaires datant de la période de la domination arabe.

L’accès d’Alcazaba se fait par la calle de l’Alcazabilla.

A l’intérieur des murs, se dresse un palais entouré d’un jardin magnifique et offrant un panorama spectaculaire.

 

Tout d’abord, lorsque vous y pénétrez, vous découvrez les anciennes murailles et vous vous laissez guider par les allées pavées vers les hauteurs pour admirer le panorama. Votre regard est attiré par le charme de ces vieilles pierres, des arbres et des végétaux qui les entourent.

 

 

Puis, vous vous rendez compte qu’il n’est pas possible de rejoindre le Gibralfaro car les parties entre les deux n’est pas accessible au public.

 

Vous redescendez alors vers les bâtiments du bas et au grès de votre balade, vous passez une arche et pas à pas, vos yeux s’émerveillent en découvrant une multitude de petits patios ou jardins où les photographes emmènent les futurs mariés pour leurs photos de mariage. L’odeur des fleurs et des orangers s’entremêlent, c’est ce qui me restera de Malaga, une ville aux mille senteurs. Une fontaine d'eau potable est installée.

 

 

 

 

 

En ressortant d’Alcazaba, nous avons pris la route pour le sommet afin de rejoindre la forteresse de Gibralfaro en longeant l’Alcazaba par la droite.

2 possibilités s’ouvrent alors à vous, une route qui commence à grimper pour effectuer la montée à pied et une autre, pratiquement au niveau de l’allée botanique, qui vous mène vers un ascenseur pour monter à Gibralfaro.

Nous avons optez pour le grand air et 45 minutes de côte à monter joyeusement pour le plus grand malheur de mes pieds et le plus grand bonheur de nos yeux. La montée est assez raide, en grand serpentin et il vaut mieux être bien chaussé. La vue est exceptionnelle et permet d’observer le théâtre romain juste en dessous.

Vous trouverez là-haut le bus panoramique en visite, des taxis et un petit stand ou vous pouvez acheter boisson et glace. Un joueur de guitare faisait également écouter quelques sonorités espagnoles en prime.

Pour redescendre, nous n’avons pas pris le chemin en serpentin mais tout un dédale de marche qui partait à proximité qui nous a menés vers la Plaza de Toros la malagueta tout en découvrant des petites esplanades luxuriantes de fleurs.

Le coût des 2 visites est de l’ordre de 4€20 par adulte et les bâtiments sont ouverts de 9h à 18h en hiver, jusqu’à 20 heures en hiver.

 

CATHEDRALE DE L'INCARNATION DE MALAGA

La cathédrale est un des monuments majeurs de la Renaissance en Andalousie et est appelé « La Manquita » (la manchotte) par les habitants de Malaga.

Elle se situe à l'intérieur des anciennes fortifications arabes et forme un grand ensemble architectural avec l'Alcazaba et le château de Gibralfaro. Elle fut construite entre 1528 et 1782.

L'intérieur est de style Renaissance. L'édifice est de forme rectangulaire et comporte trois nefs, d'égale hauteur, la nef centrale étant plus large que les collatérales. La clôture du chœur est une œuvre d'art.

 

 

 

La façade, dissymétrique dans sa partie supérieure car seule la tour nord est achevée, est de style Renaissance. Elle comporte deux niveaux. Le niveau inférieur est rythmé par trois arcatures percées de portails et séparées par des colonnes de marbre. Au-dessus des portails se trouvent des médaillons; ceux des ports latérales représentent les saints patrons de Malaga, Saint Cyriaque et Sainte Paule; le médaillon central est décoré d'une scène biblique.

La tour sud est restée inachevée, d'où l'aspect déséquilibré de la façade.

 

 

A noter malheureusement, beaucoup de mendiants à l'entrée de la cathédrale.

Nous sommes tombés sous le charme intérieure de ce monument. A voir absolument.

La visite libre est de 5 € par personne.

 

MUSEE PICASSO ET MAISON NATALE DE PICASSO

 

Le musée est aménagé dans le Palais de la Buenavista, un bâtiment du XVI ème siècle.

 

L’entrée est située à proximité de l’Alcazaba, par la calle San Augustin.

 

Nous n’avons pas visité le musée car celui-ci ne nous paraissait pas assez intéressant d’après les avis que nous avions trouvé sur internet. Celui-ci se compose essentiellement de dessin et de gravures (environ 200 œuvres) et d’une bibliothèque regroupant près de 1000 livres sur Picasso.

 

Le Musée est ouvert de 10h à 15h. Le prix est de 8 € par adulte.

 

Un couple que nous avons rencontré sur le bateau l’a visité et nous a effectivement fait un retour en ce sens (musée pas pédagogique).

 

Sur la plaza de la Merced située à deux pas de la, la maison natale de Picasso est également ouverte au public. Malheureusement, tout se ferme en Espagne à partir de 14 h (sauf pour les restaurants et cafés) et nous n’avons pas pu visiter.

 

 

LE CADRE ET L’AMBIANCE DE LA VIEILLE VILLE

 

Nous avons découvert une ville en effervescence qui fêtait leur 50ème festival du cinéma.

Malaga avait déroulé de grands tapis rouge sur les grands axes du centre historique.

 

Des grands écrans, des grandes scènes et des gradins étaient installés dans l’attente des festivités du soir que nous avons malheureusement ratées parce qu’il fallait reprendre le MSC POESIA.

 

Toutefois, nous avons rencontrés, au gré de notre balade au travers des petites ruelles, de drôle de personnage.

 

 

2 bateaux corsaires "attrape touristes" se tiennent fièrement le long du port et ne vous manquerez pas de passer à côté d'eux. L'un, le plus petit, est un piège à photographe et l'autre, plus grand, est proposé à la visite pour 5€ (boisson incluse). Le bateau est quasi vide (salles pour réception) et perd de son cachet en le visitant.

 

 

Date de dernière mise à jour : 05/07/2021

Ajouter un commentaire